ENGLISH

 

Description : Description : Description : E:\www.bertrandfavreau.net\promenadeurop_fichiers\cabarrus.jpgPromenade européenne dans Bordeaux 7

 

Le "Cercle Musical"du président Emerigon.

32, Rue de Cheverus.

Description : E:\www.bertrandfavreau.net\promenadeurop_fichiers\emerigon.jpg

Le président Emérigon (1762-1847).


 

Dans l’hôtel du 12 rue de Cheverus (aujourd’hui 32) se réunissaient deux fois par semaine des amateurs qui se piquaient de musique autour de l’avocat, puis magistrat Marc-Pierre-Marie Emerigon, compositeur et violoniste à ses heures, et de sa femme pianiste. Ces réunions du dimanche et du mercredi portaient le nom de Cercle musical qui poursuivit ses activités jusqu’à la fin de 1836.

En 1832, il épousa Georgina Dupont, pianiste distinguée. Sous son influence, le salon d’Emerigon devint bien vite le rendez-vous de tous les amateurs bordelais. La postérité conféra au couple la réputation pérenne d’un duo musical improbable. Il réunissait chez lui des artistes éminents qui se produisaient lors de soirées de gala dans le Salon de la rue Judaïque (aujourd’hui rue de Cheverus). On y écoutait de grands artistes de passage à Bordeaux : le belge Joseph Artot, le morave Heinrich Wilhelm Ernst (1814-1865), mais aussi les pianistes Friedrich Kalkbrenner (1785-1849), Heinrich Herz (1803-1888) et le célèbre Sigismond Thalberg (1812-1871), dont la gloire fut éclipsée depuis par celles de Liszt et de Chopin, ou de chanteurs comme la Falcon ou Adolphe Nourrit. Emerigon, jugé exécutant et compositeur plus que médiocre, n’hésitait pas à donner de l’archet aux côtés du célèbre violoniste Pierre Rode.

Deux mois après la dissolution du Cercle musical, Emerigon, devenu président du Tribunal de Bordeaux, vit plus grand : pour favoriser et propager le goût de la musique, il fonda le 25 février 1837 le Cercle philharmonique, qu’il présida jusqu’à sa mort. Le président n’eut aucune difficulté à constituer le futur grand orchestre du Cercle philharmonique. L’annuaire 1838 du département de la Gironde révèle qu’il y avait 96 musiciens professionnels qui, avec les copistes et les luthiers, formaient la deuxième corporation de Bordeaux après les boulangers.

 


Description : E:\www.bertrandfavreau.net\promenadeurop_fichiers\ernst.jpg

Description : E:\www.bertrandfavreau.net\promenadeurop_fichiers\ernst.jpg

Heinrich Wilhelm Ernst (1814 — 1865)

Description : E:\www.bertrandfavreau.net\promenadeurop_fichiers\kalkbrenner.jpg

Friedrich Kalkbrenner (1785–1849)

Description : E:\www.bertrandfavreau.net\promenadeurop_fichiers\thalberg.jpg

Sigismond Thalberg (1812 – 1871)

Le premier concert eut lieu le 26 janvier 1838, dans l’ancien jeu de paume reconverti en salle de concert …

… …

… …

 

 

Revenir rue du Loup et continuer jusqu'à la Place-Pey Berland, puis tourner à droite et marcher jusqu'au n° 17.

 

 

 

Ce texte est protégé par la législation sur le droit d'auteur.

Toute reproduction même partielle expose à des poursuites pénales pour le délit de contrefaçon.

© Bertrand Favreau 2011

 

Description : Retour page d'accueil